Un sac? Vraiment? Après le cartable, le sac bleu, les sacs en toile de l'été dernier, encore un sac?

Eh bien oui, force m'est de constater que je suis une couturière obsessionnelle. Après avoir cousu uniquement des robes 17 du livre Camisoles et petits hauts (et c'est pas fini!), je me suis encore cousu un sac. Mais pas n'importe lequel... une besace...

 

besace 1

Je n'en avais jamais cousu comme celle-ci et je me demande vraiment pourquoi je ne m'y étais pas attelée plus tôt parce que je ne la quitte plus telllement c'est pratique pour aller bosser (si si, entre le soleil, les épreuves d'histoire des arts bidons, les réunions de concertation, on arrive encore à caler une heure de cours ou deux...).

Ah si, j'oubliais j'ai cousu une petite besace en mai dernier, pas mai 2011 bien sûr, mais 2010, parce qu'en plus d'être un peu obsessionnelle sur les bords, je suis aussi très lente à dégainer l'apppareil photo, un peu comme les gardiens de la forêt de Fangorn, les Ents et leur lenteur extraordinnaire, mais je m'égare.

J'ai donc traîné cette mini besace pendant des mois mais elle doit maintenant revenir à l'atelier pour un petit soin régénérant:

 

mini besace 1

 

mini besace 2

J'avais utilisé un fermoir "cartable" trouvé au BHV de couleur bronze et j'adorerais pouvoir en coller partout aujourd'hui, mais malheureusement le magasin ne fait plus ce modèle (je suis obligée d'utiliser des plus modernes couleur argent et j'aime moins). Si quelqu'un sait où trouver des fermoirs de ce type couleur bronze, je suis preneuse!

La doublure a été réalisée avec les chutes de ma tunique moutarde en Partenay, mais entoilées pour aller avec le simili cuir bleu très épais.

mini besace 4

 

mini besace 5

 

Pour la dernière venue, j'ai aussi utilisé du simili cuir et une doublure en tissu d'aménagement vert de chez Toto. Un tissu totalement improbable déniché l'an dernier et peu utilisé en raison de son fort potentiel quitchouille (les gros animaux de la forêt en bordeau et vert bouteille ne sont pas vraiment discrets...):

 

besace 4

 

J'ai cousu deux poches sur le devant qui s'avèrent particulièrement pratique pour y glisser mes billets de train et autre petit bidule.

besace 2

 

besace 3

 

Comme la doublure était verte et qu'elle se voit un peu avec les passants des anneaux de la bandoulière, j'ai aussi fait toutes les surpiqûres en vert et je suis plutôt contente du résultat (vive le pied teflon)!

besace 5

 

beasce 6

 

Par contre ayant envie de la terminer rapidement, je n'ai pas fait de poche zippée à l'intérieur comme pour le cartable. C'est moins pratique, c'est vrai, mais j'ai comblé le manque avec une petite trousse absolument pas assortie aux couleurs du sac. Mais qui me faisait envie depuis des mois (j'ai bien tenté de piquer celle que j'avais cousue à ma soeur pour lui offrir une troussette à tricot de voyage et surtout des aiguilles passe-laine qu'elle perd tout le temps, mais elle s'en serait fatalement rendu compte...).

J'ai donc reproduit exactement la même (et moi qui râle quand on met sans se concerter le même t-shirt)!

trousse 1

 

trousse 2

 

trousse 3

 

Celle-là au moins, je suis sûre qu'elle ne craquera pas dans quelques mois, ma soeur trimballe la sienne dans tous ses sacs depuis Noël, 2010 bien sûr, sans qu'elle n'ait bougé d'un iota! Quand je vous dit que je suis parfois exceptionnellement lente à réaliser mes obsessions couturesques....