C'est de saison, 2012 pointe son nez, c'est l'heure des bonnes résolutions et des voeux idylliques pour la nouvelle année!

Alors, pour bien commencer, bonne année à toutes et à tous!

Pour les bonnes résolutions, je fais l'impasse puisque je ne les tiens jamais.

Et je ne vois pas pourquoi je changerais d'avis puisque les scientifiques s'étant penchés sur la question, il est maintenant prouvé qu'on ne tient jamais les bonnes résulutions du premier janvier:

- http://www.guardian.co.uk/lifeandstyle/2009/dec/28/new-years-resolutions-doomed-failure

- http://www.lexpress.fr/actualite/societe/pourquoi-ne-tient-on-jamais-nos-bonnes-resolutions_1066568.html

Je casse un peu l'ambiance?

Je n'ai toutefois pas échappé à mon traditionnel réglement de comptes avec l'année passée en essayant d'atteindre mon bureau pour préparer mes frétillants cours 2012. Le bazar accumulé en décembre dans mon mini-bureau-atelier m'ayant empêché d'accéder à ma chaise de bureau j'ai bien été obligée de faire un gros tri pour commencer l'année!

 

Alors en lieu et place de la belle rétrospective 2011 (que je serais bien incapable de faire, ne sachant honte à moi, toujours pas faire de mosaïque), voici les oubliés de 2011, retrouvés lors du fameux rangement!

Inutile de me suggérer qu'il serait très judicieux d'apprendre à m'organiser pour la nouvelle année... Je vais vaille que vaille continuer à m'organiser pour le boulot et conserver un joyeux bazar dans mon atelier et sur ce blog.

 

Voici tout d'abord une écharpe toute douce, tricotée au point de blé pour me tenir chaud cet hiver:

DSCN3721_1

 

DSCN3726_1

Cette laine est merveilleuse, la cashwool des laines de Roubaix, trouvée à pas cher chez Myrtille à Cholet! D'ailleurs, vous n'avez pas fini de la voir par ici!

 

En 2011, j'avais aussi totalement flashé sur une tunique indigo réalisée de main de maître par Elilou. Seulement, une fois devant les rayons de toto, impossible de trouver un joli coton indigo ou bleu à la rigueur. J'ai donc décidé d'en faire un véritable test en choisissant une couleur que je porte peu d'habitude. Bien sûr, arrivée devant la machine, le tissu m'a semblé franchement terne... J'ai donc bidouillé la tunique pour lui coller un petit passepoil rouge dans l'espoir d'en faire un truc portable. Pari vaincu, j'aime bien ma tunique, mais elle ne ressemble plus du tout à l'idée de départ!

tunique 1

Hum, ça ne se voit pas sur les photos, mais les pinces poitrines ont été une vraie galère (je les ai refaites trois fois!). Ce n'est toujours pas parfait, mais j'ai décidé que je ferai mieux pour la prochaine (oui un jour, quand j'aurai trouvé le tissu, j'en aurai une bleue) et que celle-ci étant un test, je me contenterai de pinces pas trop bien placées!

tunique 2

 

tunique 3

 

tunique 4

 

Enfin, en 2011, je voulais coudre du cuir! La tâche s'est avérée un  peu ardue et le projet a longtemps traîné en tas sur ma table de couture mais avec beaucoup d'abnégation, de jurons et de mauvaise humeur, j'ai fini par boucler ce sac, mais je ne suis pas sûre de me remettre au cuir tout de suite...

sac 1

 

sac 2

 

sac 3

 

sac 4

 

Voilà, il doit bien rester encore quelques oubliés dans les coins de l'atelier mais je n'ai pas encore fini le rangement!